Actuphilo

Actualité philosophique et réflexion philosophique sur l'actualité

« La violence n’est pas seulement une des réponses possibles à la souffrance, elle est son produit ».

Posted by Hervé Moine sur 14 février 2009

L’auteur de la Théorie de la violence s’est éteint.

labica
Georges Labica (1930-2009)

Nous apprenons le décès de Georges Labica survenu, il y a deux jours, le 12 février 2009, à l’âge de 79 ans.

Georges Labica était philosophe et a enseigné la philosophie politique à Paris X Nanterre.

Il était spécialiste de philosophie politique et notamment de la théorie marxiste.

Intellectuel engagé, militant anti colonialiste et anti impérialiste, il était fin connaisseur du monde et de la culture arabes.

Il était Président honoraire du Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR-PO), Président de Résistance démocratique internationale, membre de l’Appel franco-arabe, du Forum des alternatives et de En Defensa de la Humanidad.

Auteur de nombreuses publications, Georges Labica s’est d’abord intéressé à la pensée de Ibn Khaldoun, Politique et religion chez Ibn Khaldoun. Essai sur l’idéologie musulmane, Alger, Société nationale d’édition et de diffusion, 1968, mais aussi celle de Robespierre Robespierre : une politique de la philosophie, Paris, Presses universitaires de France, « Philosophie », 1990 ; de Lénine ou encore d’Antonio Labriola.

Citons :

  • Dictionnaire critique du marxisme (PUF) en codirection avec Gérard Bensussan
  • L’oeuvre de Marx, un siècle après (PUF)
  • Démocratie et Révolution , le Temps des cerises,
  • La pensée et l’histoire, 2007
  • Théorie de la violence, La Citta del Sole, 2007

Un extrait de la Théorie de la violence :

De la souffrance : La violence n’est pas seulement une des réponses possibles à la souffrance, elle est son produit.

« Et elle est spécifique, s’il est vrai qu’il existe des « voies nerveuses de la souffrance…différentes des voies de la douleur comme sensation discriminante ».

Job souffre, l’imprécateur, soulevé de révolte et frémissant de colère contre l’injustice qui le frappe. Prométhée, tout Dieu qu’il est, souffre. Médée, la chthonienne, fille du soleil, souffre quand elle tue ses enfants, auxquels elle veut épargner les frivolités de la vie citadine. Caïn, le fils méprisé, souffre. Oreste et Electre, les enfants maudits souffrent. Et Titus lui-même. Et la digne Lucrèce. Et Jésus, le juste, acquittant d’avance les dettes qui ne sont pas les siennes. Et Catherine, Georges et tous ceux auxquels leur sainteté valut le martyre. Les démences qui hantent les théâtres grec et shakespearien sont autant d’expressions de souffrances, infligées par des Dieux capricieux ou des tyrans cruels. L’éventail des violences répond à l’éventail des souffrances. »

Personnellement, j’avoue mal connaître la pensée de Georges Labica, mais peut-être peut-il être un philosophe permettant de décrypter notre temps. Je terminerai juste par une citation de Franci Combes :

« Ceux qui ont eu la chance de la fréquenter et de travailler avec lui ressentent une grande peine et une énorme perte. Georges était un homme fraternel, à l’intelligence toujours en éveil, un intellectuel ouvert et combatif, un pédagogue et un orateur hors pairs, un esprit libre et un militant dont l’internationalisme et l’engagement ne se sont jamais démentis. Il était certainement l’un des penseurs marxistes les plus marquants d’aujourd’hui. » Francis Combes, sur lahaine.org/labica

Pour en savoir plus sur ce philosophe marxiste, je vous suggère quelques une de ses textes sur la violence, la mondialisation et sur le marxisme.

La page « Georges Labica »

Hervé Moine

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :