Parler est-ce agir ?

actesdulangage1

Les actes de langage, Essai de philosophie du langage

John Searle

ISBN : 9782705668600

À paraître le 17 mars 2009

Les individus communiquent, disent des choses, posent des questions, donnent des ordres, font des promesses, présentent des excuses… Ils ont parfois l’intention de signifier réellement ce qu’ils disent.
Pour l’auteur, parler une langue, c’est adopter un comportement, accomplir des actes de langage conformément à des règles complexes. Si le langage est un comportement, il doit être absorbé par le biais d’une théorie des actes de langage, qui rejoint ici une théorie de l’action.
Sous cet angle, cette recherche est complémentaire de celle de Chomsky, dans la mesure où celui-ci écarte de sa description de la langue le contexte extra-linguistique et même la fonction de communication, essentielle pour Searle. À travers ces conventions extra-linguistiques qui gouvernent l’usage des expressions dans des contextes donnés, on peut distinguer les relations entre ce qui est dit, ce que cela veut dire, ce que veut dire celui qui parle, etc. Utiliser le langage et parler, c’est donc s’engager, assumer des obligations. Ignorer cet emploi « engagé » des mots, c’est ignorer le langage lui-même.

John R.Searle est professeur de philosophie à l’University of California, Berkeley.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :