Actuphilo

Actualité philosophique et réflexion philosophique sur l'actualité

Qui était vraiment René Descartes et ce qu’il reste-t-il aujourd’hui

Posted by Hervé Moine sur 22 septembre 2010

Parution de Monsieur Descartes, la fable de la raison, par Françoise Hildesheimer chez Flammarion

Monsieur Descartes ou La Fable de la Raison

Présentation de l’éditeur

Il pense, donc il est : sérieux, solitaire, méditatif et de noir vêtu, Descartes est depuis des siècles l’incarnation de la raison triomphante et du génie français. Tant de limpidité et d’éclat a éclipsé l’homme même, qui demeure très méconnu : fils d’un temps d’incertitude ? père de la philosophie moderne ? Qui était vraiment René Descartes et qu’en reste-t-il aujourd’hui, au-delà des idées reçues et de la référence obligée ? Mettant en lumière les contradictions du philosophe, Françoise Hildesheimer brosse le portrait d’un homme fort éloigné du mythe officiel. On le veut rationnel, on ne l’imagine pas rêvant ; c’est pourtant sur trois songes que Descartes a fondé son projet d’une science universelle qui devait faire de lui le nouvel Aristote. Il a côtoyé de très près les courants déviants de l’époque (Rose-Croix en Allemagne, libertins en France), avant de s’établir en Hollande en 1628 pour concevoir son système, dévoilé au fil du Discours de la méthode, des Méditations métaphysiques, des Principes de la philosophie et des Passions de l’âme. Sa vie durant, Descartes a balancé entre désir de reconnaissance officielle et soif d’incognito ; il invitait le monde entier à débattre de ses théories, mais n’aimait guère la contestation ; il affectionnait le repos, et n’a cessé de voyager, sans jamais s’établir durablement ; lui qui se tenait éloigné du pouvoir a fini ses jours, en 1650, à la cour de la reine Christine de Suède. Curieux paradoxe que cet obsédé du secret, ce maniaque du brouillage des pistes, se soit consacré corps et âme à la quête de la Vérité et à l’étude de la lumière…

Biographie de l’auteur

Conservateur général du Patrimoine et professeur associé à l’université de Paris I, Françoise Hildesheimer est l’auteur de Richelieu (Flammarion, 2004) et de La Double Mort du roi Louis XIII (Flammarion, 2007).

_______________________________

Le Dessous Descartes

Un article de Marianne paru le 21/09 par Philippe Petit

http://www.marianne2.fr/Le-Dessous-Descartes_a197695.html

Afin qu’on ne m’accuse pas de plagiat, je préviens tout de suite les auditeurs, mon titre est un emprunt. Il s’agit d’une recension parue dans Livres Hebdodans la rubrique Avant-critiques. C’est un bon titre, et comme la biographie auquel il renvoie est réussie, je ne vais m’en priver. Monsieur Descartesde Françoise Hildesheimer est un livre à mettre entre toutes les mains. Il est écrit au scalpel, d’une plume qui vous emporte, et vous fait croire, que pour être philosophe, on en est pas moins homme. Après lecture, il est inutile d’avoir recours au subterfuge de Nietzsche, disant que toute grande philosophie est la biographie de son auteur. Quand on sait lire, c’est une évidence. Les petits secrets ne font pas forcément les grandes œuvres, mais les grands esprits ont toujours leurs gran…
Lire la suite sur : Pensées Libres

Source : http://www.marianne2.fr

>>>> Pour vous procurer Monsieur Descartes ou La Fable de la Raison de Françoise Hildesheimer<<<<

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :