Actuphilo

Actualité philosophique et réflexion philosophique sur l'actualité

La cité du plus célèbre encyclopédiste accueille un festival de philosophie de portée nationale

Posted by Hervé Moine sur 6 avril 2011

Rencontres philosophiques de Langres

Sur le thème de la vérité

en septembre 2011

Langres, cité des Lumières, aura ses « Journées de la philosophie »

La cité natale de l’encyclopédiste Denis Diderot faisait partie des villes de France en lice pour accueillir les “Journées de la philosophie” annuelles et de portée nationale. Cette initiative de créer une manifestation philosophique d’importance est à ramener à l’apparente volonté qu’a le ministère de l’Éducation nationale, de donner une place accrue à l’enseignement de la philosophie, notamment avec l’annonce d’introduire l’enseignement de la philosophie dès les classes de secondes. Et c’est bien la ville de Langres qui recevra ce festival de philosophie, et ce, dès septembre prochain, pour sa première édition. C’est d’ailleurs Luc Châtel lui-même qui l’a annoncé. Il s’agit d’une manifestation de niveau natio­nal et à fréquence annuelle. Cette pre­mière édition sera consa­crée au thème de la vérité. Un comité scientifique pré­sidé par le phi­lo­sophe aca­dé­mi­cien Jean-Luc Marion animera la manifestation qui accueillera les ensei­gnants en phi­lo­so­phie dans le cadre de leur pro­gramme de formation, mais égale­ment le grand public avec débats et conférences.

La philosophie, véritable engouement en France

Avec la création de ce festival de philosophie à Langres, force est de constater que la philosophie connaît un véritable engouement en France depuis deux décennies. Depuis le premier « café philo » en 1992 au café « des Phares », place de la Bastille à Paris initié par feu Marc Sautet, la philosophie est sortie des classes de terminale des Lycées et des amphis de l’Université pour se populariser. Les villes et villages reçoivent leurs Cafés-Philo, et, sous l’impulsion notamment du philosophe, à la fois populaire et souvent controversé, Michel Onfray et de son uni­ver­sité popu­laire,on voit la mul­ti­pli­ca­tion forums de dis­cus­sion et de festivals, citons, par exemple, l’organisation à Lille de la 15ème édition de CitéPhilo avec des confé­rences, ani­mées par plus de 200 inter­ve­nants de haut niveau et le fes­ti­val « Philosophia de la cité viti­cole de Saint-Emilion.

Hervé Moine, ActuPhilo

Langres, lieu de Rencontres philosophiques

Article paru dans le Journal de la Haute-Marne, le 6 avril 2011

http://www.jhm.fr/EVENEMENT,41523

Il y a le festival international de la géographie à Saint-Dié-des-Vosges ou encore les Rendez-vous de l’Histoire de Blois. Et il y aura désormais les Rencontres philosophiques de Langres. Une initiative du ministre de l’Education nationale dont la première édition aura lieu fin septembre.

La philosophie sera à Langres ce que la géographie est à Saint-Dié-des-Vosges ou l’Histoire à la ville de Blois. Dans ces deux villes, ces événements respectifs, le festival international de la géographie et les Rendez-vous de l’Histoire, se sont installés durablement dans le paysage. Ils ont concouru à accroître la notoriété de ces agglomérations qui développent ces manifestations depuis de nombreuses années. Langres peut en attendre autant avec l’initiative que vient de rendre publique Luc Chatel, ministre de l’Education nationale. S’appuyant sur ces expériences réussies, il a souhaité impulser une démarche similaire mais qui concernerait cette fois-ci la philosophie. Car, selon lui, la France se distingue par son appétence pour la réflexion et le débat. « La France est un grand pays de philosophie par sa culture, par son Histoire et par ses penseurs », tient à rappeler le ministre de l’Education nationale. Selon lui, la France se distingue aussi par son enseignement de la philosophie. Il est donc nécessaire, pour le ministère de l’Education nationale, de conserver et même de cultiver cette tradition. L’engouement pour le débat philosophique est tel que Luc Chatel a souhaité inventer un lieu « un peu structuré d’échanges et de débats sur la philosophie. » L’idée lui est venue en se déplaçant aux Rendez-vous de l’Histoire à Blois, manifestation impulsée par un certain Jack Lang. Et c’est tout naturellement que le ministre de l’Education nationale a pensé à la patrie de Diderot pour abriter ce qui va devenir dès septembre les Rencontres philosophiques de Langres. « J’ai saisi le doyen de l’inspection générale de la philosophie sur la pertinence et l’intérêt d’un tel événement », raconte Luc Chatel.

Au programme de formation des enseignants

L’idée a séduit les spécialistes. Depuis fin 2010, ils y travaillent. Car Luc Chatel n’a pas vocation à orchestrer et encore moins à organiser ces rencontres. Pour ce faire, il a installé un comité scientifique, regroupant d’éminents philosophes et qui a la charge « d’organiser les débats. » Ce docte cénacle, présidé par l’académicien et philosophe, Jean-Luc Marion, aurait cette année choisi d’axer les débats sur la notion de vérité. Il est à noter que ces Rencontres philosophiques, orchestrées à Langres par l’association du “Forum Diderot” cher au président Jean-Pierre Desenne et la Ville, ont une double vocation. Elles ont l’ambition d’accueillir les enseignants en philosophie puisque ces rencontres figurent dans leur programme national de formation. Et elles comportent aussi un volet ouvert au public avec débats et conférences. On peut d’ores et déjà tabler sur la présence de 250 à 300 personnes pour ces premières Rencontres qui auront lieu le dernier week-end de septembre. Mais, on l’aura compris, l’événement à vocation nationale est imaginé pour devenir pérenne, c’est à dire qu’il aurait lieu une fois par an.

Jhm

Advertisements

Une Réponse to “La cité du plus célèbre encyclopédiste accueille un festival de philosophie de portée nationale”

  1. Huard Sandrine said

    J’adhère au concept pour être entre les Arts Appliqués et la Philosophie.
    Merci de me tenir au courant, via mon mail, de votre programmation.
    Une proposition:
    Rebondir/ festival
    Une année de congé formation, qui permettrait à un groupe d’adultes ( personnel de l’éducation nationale), de travailler, gr^ce à ce thème, au développement personnel des ressources de chacun, dans le but d’exceller dans sa mission future.
    Cordialement
    Sandrine HUARD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :