Actuphilo

Actualité philosophique et réflexion philosophique sur l'actualité

Pourquoi tant de silence ?

Posted by Hervé Moine sur 28 octobre 2011

Le silence fait son show dans un monde bruyant

Article paru dans 20mintes.ch le 27 octobre 2011

http://www.20min.ch/

Stress et cacophonie sont les démons de notre époque. Une philosophe explique pourquoi le calme est devenu un but ultime.

Elsa Godart, philosophe et psychanalyste

Le mot silence est sur toutes les lèvres, cet automne. Les preuves ? «The Artist», actuellement à l’affiche, est un film muet où le héros, campé par Jean Dujardin, est un acteur des années 1930 incapable d’émettre un son. La mode de la «silent party» fait un tabac à Paris. Depuis quelques semaines, la presse francophone tartine sur le silence radio de l’écrivain Michel Houellebecq, qui se planque dans un lieu secret, ou celui du satellite «Rosat», qui s’est échoué sur terre sans faire de bruit.

Pourquoi ce thème est-il dans l’air du temps aujourd’hui ? Pour la philosophe Elsa Godart, «le silence n’est jamais rien, c’est un langage à part entière. Au-delà des non-dits angoissants et pesants­, le silence invite au retour sur soi et au recueillement­.» Sonneries, vrombissements, chaos : l’homme moderne est assailli par le bruit. Perçu comme l’expression de la vie, il est désormais, à haute dose, synonyme de stress. Le contemporain aspire à ce luxe qu’est la sérénité. «Certes, l’angoisse du silence est liée à la peur du vide. Mais rompre avec le rythme effréné de la vie urbaine permet d’entendre mieux», ajoute l’intellectuelle, qui évoque la dimension collective de cette quête : «Etre ensemble dans le silence est une forme extrême d’intimité.»

Mutisme élevé au rang d’art de vivre

A la fin du XXe siècle, «Le monde du silence», comprenez l’univers sous-marin, était le champ d’action du commandant Cousteau, un célèbre explorateur. Au XXIe, c’est un cinéaste, David Lynch, qui sonde, lui aussi, les profondeurs, mais celles de l’âme. Nul besoin d’un sous-marin: l’artiste s’est fait le chantre de la méditation aux Etats-Unis et a ouvert une fondation où ses disciples distillent, sans bruit, une technique originale pour atteindre la paix intérieure. Cette aspiration au zen est aussi en vogue dans le domaine professionnel en France. Des entreprises (L’Oréal, Ikea, Areva, hôpitaux, etc.) ont recours à un sophrologue qui réunit les employés pour des séances de relaxation et de silence. Le but est la gestion du stress, qui pousse 30% des salariés français à envisager de quitter leur emploi.

En piste contre le boucan

Le Silencio fait beaucoup de bruit à Paris. La boîte de nuit, inaugurée récemment, est la plus courue de la capitale française. L’établissement s’est notamment spécialisé dans la «silent party». Le principe ? Les joyeux drilles écoutent les sons du DJ dans des casques sans fil. Vu de l’extérieur, le spectacle est surréaliste. Ces réjouissances silencieuses­ avaient été lancées en Grande-Bretagne en l’an 2000. Leur but était de lutter contre la pollution sonore en milieu­ urbain.

Qu’il est rassurant, le bruit de l’auto !

Volvo s’intéresse au silence de ses nouveaux modèles électriques, jugé «oppressant» par des testeurs. Depuis 2009, ces voitures font l’objet d’essais acoustiques en laboratoire afin «de créer une ambiance agréable à l’oreille, dans et hors de la voiture», dit le constructeur. De nombreux piétons malvoyants, inquiets de cette absence de sons «avertisseurs», se plaignent. Ils craignent pour leur sécurité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :