Actuphilo

Actualité philosophique et réflexion philosophique sur l'actualité

Comment éradiquer la faim ? Espoir et mobilisation des consciences

Posted by Hervé Moine sur 31 octobre 2011

Jean Ziegler

Destruction massive

Géopolitique de la faim

Aux éditions du Seuil

Présentation de l’ouvrage

L’état de la faim dans le monde et des moyens de l’éradiquer par celui qui fut, pendant près de dix ans, en charge du dossier auprès du Secrétaire général de l’ONU.

Toutes les trois secondes, un enfant de moins de dix ans meurt de malnutrition, tandis que des dizaines de millions d’autres, et leurs parents avec eux, souffrent de la faim et de ses terribles conséquences physiques et psychologiques. Et pourtant, nous le savons aussi, l’agriculture d’aujourd’hui serait en mesure de nourrir 12 milliards d’êtres humains. Nulle fatalité, donc.

Mais comment en sortir ?

D’abord, prendre conscience des dimensions exactes du problème : un état des lieux documenté, mais vibrant de la connaissance du terrain, ouvre le livre.

Comprendre ensuite les raisons de l’échec des formidables moyens mis en oeuvre depuis la Deuxième Guerre mondiale pour éradiquer la faim. Puis identifier les ennemis du droit à l’alimentation.

Enfin, bien comprendre les deux grands mécanismes à travers lesquels progresse la faim aujourd’hui : la production d’agro-carburants et la spéculation sur les biens agricoles. Mais l’espoir est là, qui s’incarne dans le travail quotidien de ceux qui, ici et là, dans les zones dévastées, occupent les terres et imposent le droit à l’alimentation à l’ordre du monde. Comme toujours, avec Jean Ziegler, la souffrance a un visage, l’oppression un nom, et les mécanismes à l’oeuvre sont saisis dans leur application concrète.

Destruction massive de Jean Ziegler, un livre d’espoir et de mobilisation des consciences.

Jean Ziegler

Rapporteur spécial à l’ONU pour le droit à l’alimentation de 2001 à 2008, aujourd’hui membre du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, Jean Ziegler est Professeur émérite de sociologie à l’université de Genève.

Il a consacré l’essentiel de son oeuvre, principalement publiée au Seuil, à dénoncer les mécanismes d’assujettissement des peuples du monde.

Ses trois derniers livres ont été de francs succès : Les Nouveaux maîtres du monde (Fayard, 2002 ), L’Empire de la honte (Fayard, 2005 ), La Haine de l’Occident (Albin Michel, 2008, ), tous trois repris au Livre de poche.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :