Actuphilo

Actualité philosophique et réflexion philosophique sur l'actualité

La problématique de la traduction et de la retraduction en sciences humaines et en philosophie

Posted by Hervé Moine sur 31 octobre 2011

Traduction(s) et retraduction(s) :

Histoire et philosophie

Jeudi 3 et vendredi 4 novembre 2011

Groupe de recherche « Penser la traduction »

master de traduction T3L, EA 1569 Le texte étranger

Université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis

Penser la traduction

La question de la traduction et de la retraduction en histoire et en philosophie

les 3 et 4 novembre prochains

De par la nature même des textes qu’elle aborde, la traduction/retraduction en sciences humaines (SH) est le lieu par excellence où, tant en traductologie que dans la pratique au quotidien, des enjeux sous-exposés ou, au contraire, surexposés dans les autres types de traduction s’illustrent le mieux.

C’est que, dans ces domaines en particulier, la traduction / retraduction remet en jeu les lignes de fracture théoriques entre, par exemple, la visibilité et l’invisibilité du traducteur, la transmission des savoirs et la communication ou encore entre genres (en ce qu’elle tient à la fois de l’oeuvre de raisonnement – argumentative – et de l’œuvre de persuasion – rhétorique et stylistique).

Enjambant les catégories traditionnelles de la typologie des traductions (et les spécificités propres à chacune), la traduction/retraduction en SH offre ainsi une perspective d’analyse décloisonnée dont les diverses dimensions peuvent servir de paradigme aux autres champs de « la » traduction.

À cet égard, il est une dimension de la traduction /retraduction en SH – dans les disciplines de l’ histoire et de la philosophie en particulier –, dont l’étude peut être extrêmement productive, à savoir celle concernant la position et le rôle particuliers du (re) traducteur en tant qu’agent de la circulation, de la diffusion et de la transmission des idées.

Loin de se borner à témoigner, les traduction(s) et retraduction(s) des oeuvres philosophiques et historiques sont autant de tentatives de « donner à connaître » qui pour les mettre au service d’une actualisation des oeuvres située socialement, historiquement et culturellement mobilisent des connaissances expertes et un savoir encyclopédique et intertextuel.

C’est dans ce cadre d’analyse que le colloque abordera les enjeux de la traduction / retraduction en histoire et en philosophie, deux disciplines dont les savoirs portent la trace de multiples échanges entre cultures et, partant, sont des témoins privilégiés de la problématique de la traduction /retraduction en sciences humaines.

Au programme du colloque

JEUDI 3 NOVEMBRE 2011
Université Paris 8 (salle B313, bâtiment B)
(métro : ligne13, station Saint-Denis-Université)
Matinée (10 h – 12 h 30)
9 h 45 Accueil des participants
10 h 15 Allocution de bienvenue
Mmes A. Allaigre et J. Fromonot, directrices conjointes de l’UFR 5 Langues (LLCE/LEA), Université de Paris 8
10 h 30 Michael Oustinoff, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
La (re)traduction comme enjeu majeur pour les sciences humaines à l’heure de la mondialisation et energeia humboldtienne.(résumé)
11 h 10 Michèle Leclerc-Olive, École des hautes études en sciences sociales
Traduire les sciences humaines : entre langue naturelle et concepts thématiques.(résumé)
11 h 50 Albina Bojarkina, Université d’État de Saint-Petersbourg
Traduire la correspondance de Mozart en russe. (résumé)
12 h 30 Pause déjeuner
Après-midi 14 h – 16 h
14 h Table ronde sur l’édition des sciences humaines animée par Mme Gisèle Sapiro (CNRS), avec la participation deMme Nyffenegger du Centre national du Livre et de M. Marc de Launay, éditeur scientifique du volume de la Pléiade consacré à Nietzsche.
14 h 40 Will Slauter, Université de Paris 8
Traduction, copyright et droit d’auteur : une perspective historique. (résumé)
15 h 20 Sandra de Caldas, doctorante, Université de Paris 8
Terminologie et traduction des sciences sociales et humaines en portugais-français : variation et diversité culturelle
16 h Clôture de la première journée
VENDREDI 4 NOVEMBRE 2011
Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis
(métro : ligne13, station Porte de Paris)
Matinée (10 h – 12 h)
10 h Poncharal Bruno, Université Paris 7 – Denis Diderot
Expérience de pensée et traduction(résumé)
10 h 40 Luisa Simonutti, CNR-ISPF, Italie
Le philosophe se fait traducteur. Carrefours d’idées au XVIIIe siècle.(résumé)
11 h 20 Emmanuelle de Champs, Université de Paris 8
Bentham en français : auto-traductions, traductions, et re-traductions (résumé)
12 h Pause déjeuner précédée d’une visite guidée du Musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis (env. 45 min.)
Après-midi 14 h – 17 h
14 h Abdennour Benantar, Université Paris 8
Retraduction/restitution du texte original dans sa langue d’origine ? Commentaire d’Ibn Rochd/Averroès sur la République de Platon. (résumé)
14 h 40 Ann Thomson, Université Paris 8
Quelques réflexions sur la traduction au XVIIIesiècle.
15 h 10 Présentation du projet Réseaux et échanges culturels (fin 17e-début 19esiècles) : dictionnaire électronique en ligne de traducteurs.

Table ronde avec Ann Thomson (Paris 8),Emmanuelle de Champs (Paris 8),Sabine Juratic (CNRS-ENS), Luisa Simonutti (CNR-ISPF), Will Slauter (Paris 8)

16 h à 17 hClôture du colloque suivi d’un cocktail amical organisé à l’occasion de la parution chez Michel Houdiard des actes du colloque transdisciplinaire « L’intime et le Politique dans la littérature et les arts contemporains » (Université Paris 8)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :