Quand le sexe se révolte et bouscule l’histoire.

Les révolutions sexuelles sont-elles le moteur de l’histoire ?

Pour Marx, on le sait, le moteur de l’histoire réside dans la lutte des classes. S’il s’agit de lutte et de révolution, ce ne sont sans doute pas tant les mouvements ouvriers que les mouvements féministes qui bousculent l’histoire. Sans minimiser le rôle des révoltes ouvrières, il est important de comprendre comment les femmes pourtant tenues à l’écart des combats sociaux et politiques ont contribué aux profondes mutations sociétales.

Dans le cadre du Forum « Sexe(s) et pouvoirs », France Culture a enregistré une émission spéciale de la Fabrique de l’histoire, à la Sorbonne, le 10 février dernier. Ci-dessous la vidéo de l’émission qui porte sur le thème de révolution sexuelle et dans laquelle il est question du rôle des femmes dans les mutations sociétales et de l’importance des mouvements féministes. Les intervenants sont : Michelle Perrot, Professeure émérite, spécialiste de l’histoire des femmes, Clyde Plumauzille, Secrétaire générale et chercheuse du LabEx, Ecrire une Histoire Nouvelle de l’Europe, Bibia Pavard, Maîtresse de conférence à l’université Paris II Panthéon-Assas et Jean-Christophe Abramovici, Professeur de littérature française à l’université Paris-Sorbonne, spécialiste de la littérature libertine.

Capture d_écran_2018-02-17_06-13-14
Manifestation organisée par le Mouvement de Libération des Femmes pour l’avortement et la contraception libres et gratuits, le 25 novembre 1972. Crédits : AFP – AFP

« Le corps est historique, le corps est social, l’amour se fait aussi avec les gestes et les mots d’une époque et d’un temps ; c’est donc difficile en effet de connaître le concret derrière les discours. […]
Il y avait une révolte de la part des ouvriers ; les ouvriers trouvaient que la bourgeoisie était favorisée parce qu’elle avait les moyens de contraception. Et dans les statuts du syndicat d’action révolutionnaire d’avant 1914, il y a des articles qui nous surprennent beaucoup : tu ne feras pas trop d’enfants. Il y avait un mouvement néo-malthusien composé d’hommes et de femmes qui militaient pour la contraception. Donc on voit la volonté et le désir qui s’expriment dans une société corsetée et normée. »

Michelle Perrot

« La révolution française qui est un peu cette scène primitive sur laquelle ce sont construites les révolutions contemporaines introduit le fait qu’une révolution politique ne peut pas se faire sans une révolution des rapports entre les sexes, quand bien même cette dernière n’aboutit pas […]. Les révolutions ouvrent des brèches, ouvrent des horizons des possibles dont les femmes se sont emparées et ce sont les femmes qui ont mis les révolutions politiques face à leur devoir, face au fait qu’elles devaient tenir les promesses d’universalisme qu’elles formulaient. Et pour ce qui est de la révolution française, il faut voir qu’elle nous a légué un héritage paradoxal puisque à la fois elle proclame l’émancipation universelle et tous les citoyens et donc aussi de toutes les citoyennes, tout en reléguant les femmes en dehors de la sphère politique légitime et c’est de ce paradoxe que vont naître les révolutions sexuelles des siècles à venir. « 

Clyde Plumauzille


 Mon histoire des femmes par Michelle PERROT

 » Mon  » histoire des femmes est en réalité  » notre  » histoire des femmes, et des relations entre les hommes et les femmes. Comment changent les apparences, la sexualité, la maternité ? Quand est né le désir d’enfant ? Les histoires d’amour ont-elles une histoire ? Quel rôle ont joué les religions dans la vie des femmes ? Pourquoi l’accès au savoir, à la lecture et à l’écriture, au travail et au métier, a-t-il été si difficile ? Peut-on parler de  » révolution sexuelle  » dans le dernier demi-siècle ? Celle-ci est-elle le fruit de la modernité ? Du désir des femmes ? Quel est le poids des féminismes ?

Ce livre, issu d’une série d’émissions diffusées sur France Culture, propose de retracer le combat des femmes pour exister à part entière, à égalité avec les hommes. Un combat qui conserve son actualité.

Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Paris VII-Diderot, Michelle Perrot a codirigé avec Georges Duby L’Histoire des femmes en Occident, de l’Antiquité à nos jours (Plon, 1991).

Se procurer Mon histoire des femmes par Michelle PERROT


Prostitution et Révolution par Clyde PLUMAUZILLE

Voici la première enquête historique jamais réalisée sur la prostitution à l’heure de la Révolution française, une période clé pour comprendre les origines des politiques contemporaines de la prostitution. La Révolution française marque en effet un tournant inédit dans l’appréhension de la prostitution. En dépénalisant en 1791 cette activité tout en maintenant un contrôle policier sur les femmes qui l’exercent, elle fait des prostituées, « femmes infâmes » de l’Ancien Régime, des citoyennes diminuées de la République. Dans cette riche enquête historique où se côtoient femmes publiques, bons bourgeois, policiers et hommes de loi, la prostitution vient révéler les frontières morales du projet révolutionnaire et proposer une histoire de la sexualité sous la Révolution française.

Chercheuse à l’Institut d’Histoire de la Révolution Française, Clyde PLUMAUZILLE enseigne à l’Université Paris Sciences et lettres (ENS/Henri IV). Ses recherches portent sur le monde de la prostitution urbaine à l’époque moderne, à la croisée de l’histoire des femmes et du genre, des politiques publiques de la prostitution et de l’histoire sociale et culturelle de Paris. Elle a reçu le prix de thèse en histoire moderne Benabou/Aguirre-Basualdo de la Chancellerie des Université de Paris (2014).

Se procurer Prostitution et Révolution par Clyde PLUMAUZILLE


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :